Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2015 5 17 /07 /juillet /2015 05:30

J’ai appris à écouter Georges et sa riche mémoire en 2006 lors de nos échanges à la première exposition sur la généalogie et l’histoire locale de Portiragnes.

Plus tard après son gros pépin de santé, je passais chez Josette et Georges, après la sieste et avant le goûter des petits enfants, Georges me retraçait son enfance et ses souvenirs à Portiragnes pendant une «belle» heure ».

Ses premiers carnavals, la distillerie à l’entrée du village, la destruction de la Tour (la vraie) pour y construire une maison par les Ets Reynet (son oncle), son père CAMILLE qui siégeait au Conseil municipal d’avant guerre qui révélait déjà en 1938 le souhait d’un grand projet du groupe scolaire et administratif à l’emplacement du stade actuel …

Sportif, sa première passion sera le foot, puis un peu de course à pied

Georges

Sa vie d’homme

Georges épouse la formidable Josette le 17 juillet 1949 qui lui donnera une belle et grande famille. A la même période, il devient maraicher à Portiragnes, sa petite entreprise aura jusqu'à dix d’employés, le circuit court avant l'heure !

Ses salades jaunes ou blanches sont restées célèbres au village.

Puis viendra le temps des petits enfants, 11 je crois, et 7 arrières petits enfants, aux dernières nouvelles !!!

La vie associative

Georges reviendra au foot comme entraineur des cadets, il me confia de très nombreuses photos de cette époque. Georges était également un passionné de photo, il développait lui même ses photos en N & Bl..

Au début des années 80, le Groupe Artistique Portiragnais voit le jour (GAP), et Georges s’investit à fond avec cette troupe de drôles d’amuseurs.

Les taureaux: la grande aventure de sa vie

Le bureau est créé le 1 février 1974 avec une nouvelle bande de bonnes volontés du village.

L’histoire n’a plus de secret pour les portiragnais, l’aventure du club taurin commence vraiment le 14 juillet 1974 avec son premier spectacle…

Collections G.Coget
Collections G.Coget
Collections G.Coget

Collections G.Coget

...Georges en reprend la Présidence en 1977 et entre à la commission municipale « jeunesse et sport »

1979 : Démolition des premières arènes rudimentaires à la demande de la mairie, des arènes démontables sont installées. Enfin le 5 juillet 87, des nouvelles arènes sont inaugurées !

1988 : Création du Trophée Occitan qui deviendra le Trophée «Georges COGET»

1996 : Georges passe la main à André Séguier mais il reste présent aux abrivados de son village ou du côté des arènes de la plage qui portent désormais son nom.

Très vite Georges se lance vers sa nouvelle passion.

Georges

La peinture

J’ai eu la chance de connaitre son atelier de peinture. Ses tableaux, souvent de formats XXL, font le bonheur des expositions au village. Ses oeuvres s'inspirent principalement de sa vie, le village autrefois, la bouvine et sa période Tahiti où séjournait un de ses fils...

 

Un ami portiragnais (R.R) mais qui vit dans la région parisienne me rappelait  cette semaine la réplique de Frédéric Dart :

 

  "Le tombeau des Morts est dans le coeur des Vivants" 

Georges
2006 - Belle rencontre avec cet homme de Passion, Josette n'est jamais bien loin
2006 - Belle rencontre avec cet homme de Passion, Josette n'est jamais bien loin

2006 - Belle rencontre avec cet homme de Passion, Josette n'est jamais bien loin

2008 - 2009 La mémoire du villlage, Georges devient Citoyen d'Honneur par la volonté du Maire Cl.Exposito.
2008 - 2009 La mémoire du villlage, Georges devient Citoyen d'Honneur par la volonté du Maire Cl.Exposito.

2008 - 2009 La mémoire du villlage, Georges devient Citoyen d'Honneur par la volonté du Maire Cl.Exposito.

 

Au revoir Georges

Partager cet article

Repost 0
Published by Portiragnes Passion - dans Personalités liées à Portiragnes
commenter cet article

commentaires

Jean-Louis ROBERT 18/07/2015 14:29

Merci beaucoup Francis, en quelques images la vie d'un personnage qui a réussi a aller au bout de ses passions.

Jean-Louis